Sur mon coeur, manufacture de bonheur.

Notre but est de promouvoir et développer le bien-être familial.

dimanche 3 février 2013

Le flux menstruel instinctif

Il y a quelques mois je vous avez fait un post sur les coupes menstruelles, révolution en matière d'hygiène intime...

Aujourd'hui, je découvre une autre révolution dans ce même domaine: le flux menstruel instinctif.

 

Alors, non, je ne l'ai pas testé (pas trop possible en ce moment ;) ), mais en fait je compte sur vous pour les retours!!!

Avez-vous déjà entendu parlé de cet instinct? 

L'avez-vous testé? 

Connaissez-vous une adepte? Quel est son vécu?

Je compte sur vous!!!

*****

EDIT

Je vous remonte un dès commentaire et en remercie l'auteur: "chou". (Voilà très longtemps que je cherhce des infos sur la méthode Aviva Steiner, dont ma SF m'a enseigné quelques excercices après la naissance de Yanis...: plus que des "exercices": une vraie habitude de vie!)

"minute contradiction  
Nous pouvons avoir une certaine maitrise de notre muscle utérus, et procéder à sa contraction/relachement, ainsi que de nombreux petits muscles et ligaments de notre périnée. ça demande un peu d'entrainement mais c'est possible ... 
http://www.luna-yoga.com/frz/pdf/biocontact.pdf"

Posté par SarahLine à 14:02 - Féminité - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Je vais tester... Mais je ne sais pas quelles sensationsa attendre...
    Au fait ! Les coupes menstruelles : SUPER !!!

    Posté par Anne-Lised, dimanche 3 février 2013 à 15:14
  • pour moi ça fait quelques mois que c'est commeça sauf un jour d'abondance ! par contre j'ai toujours une protection lavable en coton, car parfois on a beau savoir que c'est le moment y'a pas possibilité d'y aller

    Posté par Dorothée, dimanche 3 février 2013 à 21:51
  • je teste depuis ce matin! extra !!!

    Posté par diane, jeudi 21 mars 2013 à 22:08
  • (minute cours anatomique) la vessie est composée de deux sphincters, un sphincter urétral qui est contrôlé par le système nerveux végétatif et donc se relâche quand la vessie à atteint une quantité nécessitant un vidage (environ 300 ml je crois je sais plus) et le deuxieme qui lui est contrôlé par le système nerveux central qui nous dit que le premier barrage à lâché que donc faudrait voir à pas trop attendre et nous laisse gérer donc l'ouverture du deuxieme (le maintiens de ces deux sphincter étant tout de même assurer par le périnée)
    Hors la on parle utérus, donc un muscle qui lors des menstruation subit des contractions dont nous n'avons pas la maitrise, à la sortie de ce muscle (col) il n'y a aucun sphincter, et même si j’admets que le décollement de la parois ne se fait pas totalement en continue mais plutôt en fonction des contractions (snv), on ne peut pas non plus faire la conclusion que le corps atteint un certain niveau de remplissage, je suis désolée mais pour moi physiologiquement ça coince.

    Mais comme je suis quelqu'un de super ouvert, je veux bien l'explication anatomique de la technique. (en attendant je garde ma cup )

    Posté par tania, vendredi 22 mars 2013 à 09:46
    • minute contradiction
      Nous pouvons avoir une certaine maitrise de notre muscle utérus, et procéder à sa contraction/relachement, ainsi que de nombreux petits muscles et ligaments de notre périnée. ça demande un peu d'entrainement mais c'est possible ...
      http://www.luna-yoga.com/frz/pdf/biocontact.pdf

      Posté par chou, vendredi 22 mars 2013 à 16:25
  • et comment qu'on fait ??? lol! si il faut contracter le périnée non stop avant de se relacher sur les wc c'est impossible!

    Posté par ellen, vendredi 22 mars 2013 à 19:43
  • Bonjour à toutes!

    Quand vous avez posté la vidéo sur le flux menstruel instinctif, je l'ai tout de suite regardée. J'ai d'abord trouvé très courageuse cette jeune femme de parler aussi ouvertement de son intimité pour nous informer. Je me suis aussi dit que j'ignorai que cela portait un nom et était même une pratique, mais que je le faisais régulièrement. En effet, surtout depuis mon retour de couche, je ne supporte plus rien dans mon vagin ni à proximité (d'artificiel s'entend). J'ai mis du temps avant de parvenir à réapprivoiser ma coupe menstruelle et même après tout ce temps, je ne me sens pas vraiment à l'aise. Donc, dès que je suis chez moi, j'enlève tout. La nuit, j'enlève tout. Et quand je sors, je mettais par contrainte, et même pas tout le temps. Vraiment, ça m'encombrait trop!!

    Alors après avoir vu la vidéo, je me suis sentie plus en confiance et je me suis dit que je devrais essayer jusqu'au bout.

    Le résultat n'est pas concluant, sincèrement... Depuis mardi, j'ai mes lunes. J'ai déjà tâché mes draps, et aujourd'hui mon sous-vêtement, malgré le fait que j'allais régulièrement aux toilettes. Je n'ai pas l'impression que les sécrétions se soient évacuées de manière franche. Et je suis sortie sans rien, j'ai fini par me sentir vraiment mal à l'aise car je sentais que je ne contrôlais pas du tout la situation.
    Alors peut-être que je dois m'éduquer sur ce plan là, comme on est éduqués pour faire nos besoins. Mais pour le moment, comme ça, pour moi ça ne fonctionne pas.

    Par contre, je suis convaincue que c'est possible, en tout cas pour d'autres.
    Voilà pour ma petite expérience.

    Merci de nous permettre d'échanger sur des sujets aussi sensibles en société et pourtant si préoccupant dans nos vies de femmes.

    Bises à vous toutes, dont je suis si loin!!!! J'espère que tout le monde va bien!

    Posté par servane, vendredi 22 mars 2013 à 22:02
  • Et bien en ce qui me concerne, cela fait maintenant un an que je m y suis mise. Au départ, il m arrivait de tâcher mes draps la nuit et aussi des pertes sur mes culottes mais a force de ressentir mon corps, d y croire et de persévérance
    , maintenant j y arrive.

    Posté par Lilou, mercredi 5 mars 2014 à 20:07
    • Bonjour Lilou,

      Merci pour votre commentaire. Je pratique le FLI depuis quelques mois et disons que "j'y suis presque" mais j'aimerais beaucoup échanger avec des femmes qui y arrivent. Pour le moment je fais partie d'un groupe facebook où nous échangeons nos expériences, mais je ressens de plus en plus le besoin d'échanger de vive voix dans un cercle de femme etc. Pourrions-nous nous écrire ?

      Je souhaite également recueillir des témoignages de femmes qui le pratiquent depuis un certain temps pour en parler autour de moi. J'aimerais réaliser une petite synthèse des "trucs" à mettre en place (différents pour chacune évidemment) pour que les novices puissent y piocher des idées et se lancer plus en confiance.

      Merci d'avance pour votre retour,
      Clémentine

      Posté par Clémentine, jeudi 25 février 2016 à 00:39

Poster un commentaire